Qui sommes-nous ?

Au niveau national

La démarche prend source dans la classe d’une instructrice dans les années 1970.

Celle-ci constate que dans sa classe, un élève en difficulté en mathématique pouvait progresser grâce à l’aide d’un camarade, qui lui-même, avait besoin d’un soutien sur un autre thème.

Cet échange de savoir entre les deux, a permis une amélioration : chacun étant actif et acteur de son apprentissage.

Ce principe a été expérimenté ensuite auprès de publics plus larges (adultes, parents, commerçants etc.), auprès de groupes et a ainsi créé une dynamique individuelle et collective.

C’est ainsi que sont nés en France les Réseaux d’Echanges Réciproques de Savoirs. Un mouvement national regroupant les RERS s’est développé, aujourd’hui, appelé « FORESCO » (Formations Réciproques Echanges de Savoirs Créations Collectives).

Notre Réseau

L’association « le Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs » de Bourges a vu le jour en septembre 1997 grâce à un groupe de personnes (professionnels et habitants) désireux de promouvoir cette démarche participative, dynamique et émancipatrice, s’inscrivant dans les valeurs et l’éthique de la charte nationale des RERS. (Voir Annexe)

Implantée à Bourges, dans les quartiers Nord d’abord, puis plus spécifiquement aux « Gibjoncs », quartier prioritaire du Contrat de Ville, l’association contribue à créer, maintenir et consolider le lien social à travers les échanges réciproques de savoirs.

Il s’agit d’une association d’éducation populaire qui s’adresse à tous, quel que soit l’âge, le sexe, l’origine culturelle, l’origine sociale ou les convictions religieuses.

Par la transmission des savoirs où chacun est successivement offreur et demandeur, l’association participe à une démarche citoyenne. Chacun y prend sa place, et y est acteur.

La réciprocité ouverte redonne confiance. Se mettre en échanges réciproques permet de prendre ou reprendre de l’assurance et d’entrer plus facilement dans une démarche participative. Il n’y a pas de hiérarchie entre les savoirs. Chaque échange a la même valeur et chacun y trouve une reconnaissance et est amené à prendre des responsabilités, cela peut même aller jusqu’à participer au Conseil d’Administration de l’association.

De ce fait, le Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs concourt à la vie sociale des adhérents-habitants, favorise l’émergence de solidarité, stimule et soutient des projets de création collective.

Depuis 1997, le RERS de Bourges est devenu un acteur social à part entière, participe à la politique de la ville, à plusieurs projets de développement sur le territoire avec différents partenaires. Il se développe, le nombre des adhérents augmente, les savoirs se diversifient…

Le RERS de Bourges comporte trois pôles : le pôle Lien social « Echanges de savoirs », le pôle Rivage « Accompagnement de la Parentalité » et le pôle Mieux Vivre Ensemble aux Gibjoncs.

Depuis 2013, le RERS est reconnu « Espace de Vie Sociale » par la Caisse des Allocations Familiales.

En 2014, un projet transversal a vu le jour « l’Université Sociale : éduquer, s’éduquer tout au long de la vie » : il s’agit d’une réflexion et d’une démarche de recherche autour de « l’éducation » impliquant des membres du RERS et des habitants.

Le pôle Lien social « Echanges Réciproques de Savoirs » se définit par un accueil des savoirs de l’autre, une absence de hiérarchie entre les savoirs, une démarche de réciprocité ouverte des échanges de savoirs, une valorisation des personnes qui transmettent ou qui apprennent, un plaisir d’échanger et de rencontrer. Un animateur-référent salarié est chargé de la médiation de ce pôle.

Depuis 2010, le RERS et l'EHPAD Antoine-Moreau par le biais de leurs adhérents et résidents, échangent leurs savoirs dans le cadre d'un projet intergénérationnel.
L’animateur du pôle Lien social et l’animatrice de l'EHPAD, mettent en place des animations proposés par un groupe de jeunes venant du quartier des Gibjoncs. C'est ainsi que régulièrement, un groupe de 8 adolescents retrouve un groupe de 15 résidents pour cuisiner, faire de la musique, participer à des activités manuelles, jouer à des jeux de société... Des adhérents du RERS proposent aussi aux résidents des lectures à voix haute et des diaporamas.

Le pôle « Rivage » voit le jour à la fin des années 90 et concerne les thématiques de la parentalité. A cette époque, les parents échangeaient et partageaient leurs préoccupations de parents, dans l’esprit du RERS.

L’action s’est restructurée une première fois en 2008 en se développant, en nouant des partenariats, en s’implantant durablement et en s’ouvrant à l’ensemble de la famille.

Depuis 2009, le pôle Rivage est labellisé par la Fédération Nationale des Ecoles des Parents et des Educateurs (FNEPE).

Depuis 2016, les actions sont recentrées sur le quartier des Gibjoncs. Une psychologue, une animatrice sociale et une infirmière travaillent activement sur ce recentrage.

Rivage, par le biais de son animatrice sociale a réintégré le comité Cher centre du REAAP 18 (Réseau d’Ecoute, d’Appui et d’Accompagnement des Parents).

L’animatrice sociale est promeneur du Net, qui est un dispositif de la CAF.

Le pôle « Mieux vivre ensemble » est un projet réfléchi par un groupe d’habitants et de professionnels de l’atelier « santé-ville ». Il devient une action portée par le réseau en 2009. Trois chargés de mission se sont succédés. Depuis 2014, une animatrice est chargée de coordonner et d’animer des actions relevant de ce pôle et de le faire vivre avec les habitants et les différents partenaires. Au cours des années, de nombreuses projets fédérant les habitants et les professionnels ont vu le jour (annuaire, fête des voisins, participation à l’Eté des 7 jeudis, pique-nique,…). MVE est structuré par un grand groupe qui se réunit tous les trimestres et élabore les projets qui seront validés par le conseil d’administration.

Le groupe MVE aux Gibjoncs participe aux projets de renouvellement urbain.

En 2012, le Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs de Bourges, s’est lancé dans un « remue-méninges », temps de formations, réflexion avec tous les acteurs pour repenser le projet de l’association et recentrage sur les principes d’échanges réciproques de savoirs, l’éthique et la charte des réseaux.

Depuis 2013, et suite à ce « remue-méninges », des commissions ont été mises en place, pour réfléchir sur l’Accueil, la Communication et les Echanges pour rester toujours cohérant avec l’éthique du RERS et améliorer les pratiques.

En 2014, dans le cadre d’un DLA (Dispositif Local d’Accompagnement), un groupe composé d’administrateurs et de salariés a travaillé sur le diagnostic et la stratégie d’organisation de l’association, sur la caractérisation des activités du RERS et de l’évolution de son projet, sur les actions principales de fonctionnement de l’association – hypothèses d’amélioration ainsi que sur le prévisionnel de compétences et d’emplois à 3 ans.

En 2015, le RERS a construit progressivement les préconisations faites par le consultant : un poste de coordinateur à temps plein, maintien du recentrage de Rivage, travail en collaboration avec un cabinet comptable, …

En 2016, le RERS a connu une nouvelle dynamique avec l’accueil d’une animatrice sociale pour le Pôle Rivage et d’une coordinatrice pour l’ensemble du RERS. De plus, l’animatrice du pôle Mieux Vivre Ensemble aux Gibjoncs a démarré une formation de BPJEPS en animation culturelle.

Les ressources humaines

Le Conseil d'Administration
Les membres du Conseil d'Administration Collégial

Bernadette SERRA
Jacqueline CHAMPAUX
Jean-Marie PETIT
Joaquina TROQUET
Laurence CHAGNON
Sophie CHAPIER
Marie SCHNEIDER
Martine CHARTENDRAULT
Michel SERRA
Nadège ORIOL
Philipe FREREJOUAN

En plus des membres du CA, généralement bien impliqués dans les échanges et la vie de l’association, un noyau régulier de bénévole participe activement à la vie du Réseau et contribue à la dynamique de l’ensemble. Il s'agit d'un véritable appui  pour le RERS.

Les salariés

Sans l’investissement de cette équipe de salariés jeunes et dynamiques, le fonctionnement de l’association serait impossible. Ils permettent une réflexion de bonne qualité, une analyse des situations, de l’environnement et contribuent à la dynamique et aux idées de perspectives d’avenir.

"Bonjour, je m’appelle Bachir. J’offre les jeux de société et je demande l’informatique."

Bachir est le référent animateur et médiateur du pôle Lien Social - Echanges de savoir au sein du RERS. Il assure notamment la mise en relation des offreurs et demandeurs, l’animation des temps comme la permanence du mardi et facilite la mise en place de différents échanges et des différentes rencontres. Il propose, en partenariat avec l'EHPAD Antoine-MOREAU, des rencontres intergénérationnelles. Par sa connaissance du quartier, Bachir représente un lien précieux avec les habitants.

"Bonjour, je suis Martine, j’offre la cuisine et je demande l’utilisation de l’ordinateur."

Infirmière spécialisée, Martine travaille sur le pôle « Rivage » participe aux échanges qui se déroulent à l'Epicerie Solidaire, organise des sorties familles, fait partie des différents commission de réflexion... Elle co-anime les "Thé Parent d'Ado".

"Bonjour, je suis Solène ! J’offre les dessins au henné et je demande à apprendre à coudre des accessoires."

Référente du pôle Mieux Vivre Ensemble aux Gibjoncs, elle accompagne les habitants et les professionnels du quartier dans l'amélioration du "Vivre Ensemble".

"Bonjour, je suis Claudia , j’offre la couture et je demande l'anglais".

Référente du Pôle RIVAGE, Claudia est animatrice sociale. Elle intervient, auprès des familles des quartiers Nord, dans leur questionnement autour de la parentalité. Elle anime aussi des échanges avec nos différents partenaires : Epicerie Solidaire, Ecole,...

"Hello ! Je suis Adeline, j’offre le tricot en aiguille circulaire et je demande à savoir faire la pâte feuilletée"

Coordinatrice des 3 pôles de l’association, sa fonction consiste à assurer la transversalité et l'harmonisation des trois pôles, la gestion, l’administration, le développement des projets avec les différents partenaires, dynamiser et créer de nouvelles actions au sein du RERS.

"Je suis Lucie , j’offre le chant et je demande la couture".

Pour le pôle RIVAGE, Lucie propose, en sa qualité de psychologue, des accompagnements individualisés et des rencontres parents enfants. Elle co-anime les "Thé Parent d'Ado".

Les commissions

Commission Communication
Elle a pour objectifs
  • Rendre le Réseau visible à l’extérieur.
  • Améliorer la circulation des informations à l’interne entre salariés, bénévoles, salariés et bénévoles, membres du CA…
Elle a mis en œuvre

Au sein de l’Association :

  • Réalisation d’un Arbre aux savoirs en lien avec la Commission Echanges : les offres et les demandes sont représentées sous forme ludique comme autant de feuilles d’un arbre. Cet arbre nous a servi à nous faire connaître au Forum des associations, au Carrefour du lien social et à d’autres rencontres publiques.
  • Site internet : formation de nouveaux adhérents à la gestion du site pour le réactualiser le plus souvent possible, l’améliorer et l’alimenter en articles et photos.
  • Bulletin interne « Réseau Mag ».
  • Constitution d’un classeur accessible aux salariés, aux bénévoles et aux adhérents présentant les comptes rendus de chaque commission, du CA, et toutes les informations courantes.
  • Actualisation des affichages légaux et des différents plannings.
  • Lancement du renouvellement de nos plaquettes d’information en tenant compte du fonctionnement transversal des trois pôles RERS.

Visibilité de l’Association :

  • Réalisation et installation d’un panneau signalant le Réseau, rue Paul Verlaine.
  • Communication par les medias
Commission Echanges
  • Met à jour le fichier des adhérents, avec leurs offres et leurs demandes
  • Recherche un médiateur pour la mise en relation des partenaires de l’échange, puis le suivie jusqu’à sa clôture
  • Veille au respect de la déontologie (réciprocité du don/ contre don , respect de la parité, qualité formatrice des échanges…)
  • Elabore des statistiques en fin d’année.
Commission Accueil

Un bon accueil est un objectif fondamental du RERS, puisqu'il conditionne le nombre d'adhérents, donc d'échanges. Il est nécessaire que la personne soit bien accueillie dès le premier jour et que cela s'inscrive dans la durée.

L'accueil c'est  une manière de recevoir et  de se comporter avec une personne lorsqu'elle arrive. Aussi, une réflexion est en cours concernant notre façon d'être. Cela commence par l'écoute qui permet une attention tournée vers l'autre et une valorisation des échanges.

Les partenariats

Le RERS, pour développer ses actions, s’attache en priorité à co-construire ses projets avec ses partenaires.

Nos partenaires institutionnels (Etat, Ville, CAF, Conseil Départemental, Conseil Régional) nous apportent un soutien important, non seulement financier, mais également dans la conduite de notre démarche et de nos projets.

La ligue de l’enseignement (F.O.L.) fidèle à sa mission d’accompagnement des associations, a continué à suivre notre parcours.

Nous leur sommes reconnaissants de leur appui et de leur fidélité.

Parmi eux :

Atout Fruit, l’Epicerie solidaire, la CAF et le Conseil Départemental du Cher via le REAAP, la FNEPE, l’ANPAA18, la Médiathèque de Bourges, Collectif petite enfance de Bourges nord, le CLS, EPIDE, Bibliothèque des Gibjoncs, le Contrat de Ville de Bourges - Bourges Plus - Cohésion Sociale, le Hameau de la Fraternité, Le Centre Associatif, Vie Libre, TIVOLI Initiatives, LAÏCITE 18, PRJ, Le Comité des habitants de Bourges Nord,l’EHPAD Antoine Moreau, La Maison de la Culture de Bourges, Emmetrop, Bioberry, 1000 Univers…

Rappor d'activité 2017

Rapport d'Activité 2016