Qui sommes-nous ?

Au niveau national

La démarche prend source dans la classe d’une institutrice dans les années 1970. Celle-ci constate que dans sa classe, un élève en difficulté en mathématiques pouvait progresser grâce à l’aide d’un camarade, qui lui-même, avait besoin d’un soutien sur un autre thème. Cet échange de savoirs entre les deux élèves a permis une amélioration : chacun étant actif et acteur de son apprentissage.

Ce principe a été expérimenté ensuite auprès de publics plus larges (âges, catégories socioprofessionnelles, origines sociales,…), auprès de groupes et a ainsi créé une dynamique individuelle et collective. C’est ainsi que sont nés en France les Réseaux d’Échanges Réciproques de Savoirs. Un mouvement national regroupant les RERS s’est développé, aujourd’hui appelé « FORESCO », Formations Réciproques Échanges de Savoirs Créations Collectives.

Notre Réseau

L’association « Le Réseau d’Échanges Réciproques de Savoirs » de Bourges a vu le jour en septembre 1997 grâce à un groupe de personnes (professionnels et habitants) désireux de promouvoir cette démarche participative, dynamique et émancipatrice. L’association s’inscrit dans les valeurs et l’éthique de la charte nationale des RERS (voir annexe). Implantée dans le quartier des Gibjoncs, quartier prioritaire du Contrat de Ville de Bourges, l’association contribue à créer, maintenir et consolider le lien social à travers toutes ses actions. Le RERS concourt à la vie sociale des adhérents-habitants, favorise l’émergence de solidarité, stimule et soutient des projets de création collective.

Le RERS de Bourges est une association d’éducation populaire qui s’adresse à toutes et à tous, quel que soit son âge, son sexe, son origine culturelle, son origine sociale ou ses convictions religieuses. Par la transmission des savoirs où chacun est successivement offreur et demandeur, l’association participe à une démarche citoyenne. Chacun y prend sa place et y est acteur. Cette réciprocité ouverte permet de redonner confiance. « Se mettre en échange réciproque » permet de prendre ou reprendre de l’assurance et d’entrer plus facilement dans une démarche participative. La spécificité du RERS réside dans le fait qu’il n’y a pas de hiérarchie dans les savoirs. Chaque savoir a la même valeur. S’ils le souhaitent, les adhérents sont aussi amenés à s’investir davantage dans la vie du Réseau en participant aux différentes commissions ou en intégrant le conseil d’administration.

Depuis de nombreuses années, le RERS de Bourges est devenu un acteur social incontournable et identifié par les familles comme par les institutionnels ou les partenaires. Grâce à ses adhérents-bénévoles et à ses salariés, l’association participe aux actions de la politique de la ville et aux projets co-construits avec les partenaires. Elle est également active pour certains projets concernant l’évolution du quartier.

Nos objectifs

Les objectifs principaux demeurent la création, le maintien et le renforcement du lien social :
✓ Permettre à chacun de découvrir qu’il a des savoirs et qu’il peut les offrir pour qu’ils soient utiles à d’autres. 
✓ Valoriser et se valoriser.
✓ Faire découvrir à chacun ses moyens d’expression et ses ressources. 
✓ Contribuer à l’autonomie des personnes.
✓ Faire participer les adhérents à la vie associative du RERS et du quartier.
✓ Faire émerger des solidarités.
✓ Expérimenter d’autres façons d’être ensemble, de communiquer, de fonctionner, de créer, …
✓ Faire naître des créations collectives.
✓ Être acteur de ses échanges, de sa vie.

Ces objectifs sont déclinés de façon spécifique par les trois pôles d’activités du RERS : Échanges de savoirs, Rivage et MVE aux Gibjoncs, dans le respect de l’éthique du Réseau et dans l’action transversale.

Notre histoire

Le Réseau d’Échanges Réciproques de Savoirs de Bourges a eu 20 ans en 2017. Il fait partie du réseau national et international créé dans les années 70 (https://www.rers-asso.org/ouintro.htm).

Depuis plus de dix ans, le RERS s'inscrit dans la dynamique associative des quartiers Nord, notamment en tant que membre du Centre associatif « Le hameau de la Fraternité ».

Depuis 2013, le RERS a mis en place des commissions pour réfléchir sur l’accueil, la communication et les échanges. Ces commissions ont pour but d’améliorer les pratiques et de veiller à maintenir l’éthique du RERS. Elles sont composées de bénévoles, salariés et membres du conseil d’administration.

En 2014, dans le cadre d’un DLA (Dispositif Local d’Accompagnement), un groupe composé d’administrateurs et de salariés a travaillé sur le diagnostic et la stratégie d’organisation de l’association, sur la caractérisation des activités du RERS et de l’évolution de son projet, sur les actions principales de fonctionnement de l’association. C’est ainsi que depuis 2015, le RERS a construit progressivement les préconisations faites par le consultant : un poste de coordinateur à temps plein, recentrage des actions du pôle Rivage sur le quartier , collaboration avec un cabinet comptable, …

Depuis juin 2015, le RERS bénéficie d’un agrément « Espace de Vie Sociale » délivré pour 3 ans par la Caisse des Allocations Familiale du Cher, qui se base sur un projet social rédigé par l’association.

En 2016, le RERS a connu une nouvelle dynamique avec l’embauche d’une coordinatrice à temps plein pour l’ensemble du RERS et d’une animatrice sociale pour le pôle Rivage.

Depuis fin 2016, le Réseau est membre du Conseil Citoyen Bourges Nord. Ce comité est composé à parité d’habitants et de professionnels du quartier. L’objectif est de favoriser l’expression de la parole des habitants. Lors de la création du conseil, les membres ont pu être aidés par les FRANCAS dans la mise en route de leur responsabilité : travail sur les trois piliers du contrat de ville, instauration d’une dynamique de groupe, charte de fonctionnement, rôle des membres du Conseil citoyen,… Jusqu’à la fin de l’année 2018, la coordinatrice a représenté le Réseau et a pu ainsi participer à la vie du quartier : échanges avec les habitants et les professionnels, représentation dans les instances, études des demandes de subventions, …

En septembre 2017, le RERS de Bourges a fêté ses 20 ans. Cette célébration a permis à l’association de mettre en valeur son passé, de consolider son existant et de se projeter dans le futur.

En 2018, à partir de temps de concertation entre adhérents, bénévoles, salariés et habitants, un projet associatif 2018-2020 a été créé.

En avril 2018, lors de l’assemblée générale extraordinaire, le fonctionnement du conseil d’administration a évolué pour passer en mode collégial. Le projet associatif a été présenté.

En août 2018, le pôle MVE aux Gibjoncs a connu un nouvel essor avec l’embauche d’une nouvelle référente, Solène GIGOT, conseillère en économie sociale et familiale de formation.

Le fonctionnement de l'association

Espace de vie sociale Depuis 2013, l’association est labellisée « Espace de vie sociale » par la Caisse des Allocations familiales du Cher. À ce titre, elle est reconnue comme un acteur important favorisant le lien social, permettant de porter la parole des habitants et facilitant la co-construction de projet entre habitant et professionnel. Le Réseau est un lieu favorisant la mixité sociale, le lien intergénérationnel et la laïcité. Le RERS reste un lieu où il est possible de refaire surface, de faire une pause, de reprendre confiance en soi et en les autres, voire de se lancer dans une nouvelle orientation.

École des Parents et des Éducateurs La Fédération Nationale des Écoles des Parents et des Éducateurs (FNEPE) reconnait l’espace d’accueil, d’écoute et d’échanges proposé aux familles par l’équipe du pôle Rivage. À ce titre, elle a labellisé son action globale. En 2019, nous fêterons les 10 ans de cette labellisation.

Les pôles d'activité

La Coordination permet de veiller au respect de l’éthique du réseau, d’impulser des actions transversales ou de garder les spécificités propres à chaque pôle en fonction des besoins. La coordinatrice salariée assure aussi des missions administratives et de représentation de l’association. 


Le pôle Lien Social – Échanges de savoirs est la colonne vertébrale de l’association, le fondement de la vie du Réseau. L’objectif de ce pôle est un accueil des savoirs de l’autre et la valorisation des personnes qui transmettent ou qui apprennent. Un animateur-référent salarié est chargé de la médiation de ce pôle.

Le pôle Rivage voit le jour à la fin des années 90 et concerne les thématiques de la parentalité. Les parents échangeaient et partageaient leurs préoccupations de parents, dans l’esprit du RERS. L’action s’est restructurée une première fois en 2008 en se développant, en nouant des partenariats, en s’implantant durablement et en s’ouvrant à l’ensemble de la famille. Depuis 2009, le pôle Rivage est labellisé par la Fédération Nationale des Écoles des Parents et des Éducateurs (FNEPE). Depuis 2016, les accompagnements psychologiques et sociaux sont recentrés pour les familles des quartiers Nord. Rivage, par le biais de son animatrice sociale, a réintégré l’animation du Comité Territorial Centre du REAAP 18 (Réseau d’Écoute, d’Appui et d’Accompagnement des Parents). La coordinatrice représente le RERS lors des réunions de ce comité. L’animatrice sociale est promeneur du Net (dispositif de la CAF) . Ainsi, elle propose une présence éducative sur Internet. Actuellement, l’équipe est composée d’une psychologue, d’une animatrice et d’une infirmière.

Le pôle Mieux Vivre Ensemble aux Gibjoncs connaît une nouvelle dynamique depuis août 2018. En effet, la salariée référente du pôle a relancé le pôle grâce à des actions qui ont rapidement été identifiées par les habitants et par les professionnels des quartiers Nord. L’objectif du pôle est de renforcer le lien social, de favoriser la co-construction de projet et de libérer l’expression de la parole des habitants.

L’Université sociale c'est une action transversale co-animée par Yvette Moulin, universitaire en sciences de l’éducation et la coordination du RERS. Cette réflexion-recherche est une démarche collective qui a comme objectif le partage réciproque d’expériences éducatives et l’initiation aux pratiques de la recherche et à la production de savoirs. Les trois années de recherche se sont conclues par un colloque en juin 2018.

Adhérents

 

En 2018, l’association compte 169 adhérents dont 72.2 % de femmes et 27.8% d’hommes. On observe une diminution du nombre d’adhérents par rapport à 2017 (198 adhérents). 95 nouvelles personnes ont été accueillies au Réseau dont 28 ont adhéré à l’association. La diminution du nombre global d’adhésions en 2018 s’explique par plusieurs raisons : - L’inscription massive en 2017 de migrants en attente d’apprentissage du français. Le départ de ces personnes est lié à des raisons administratives : départ de Bourges et orientation vers des structures plus adaptées. - L’action « jeunes » a été relancée mais les participants n’étaient pas encore tous inscrits en fin d’année. - Le contexte : l’immeuble et les locaux ont de plus en plus un effet repoussoir auprès de nos adhérents ou auprès des personnes intéressées par l’activité de l’association. De plus, comme nous l’avons souligné à de nombreuses reprises, les salles ne sont pas adaptées au nombre de personnes souhaitant participer aux échanges, nous sommes ainsi obligé de réduire le nombre de participants (par exemple pour les repas collectifs) ou de refuser la mise en place de groupes collectifs malgré la demande.

Au regard de l’histogramme, nous constatons que les trois tranches d’âge qui regroupent le plus grand nombre d’adhérents se situent entre 51 ans et 70 ans et plus. Nous notons aussi une hausse d’adhérents de moins de 17 ans. Notre travail pour assurer une mixité d’âge se poursuit quotidiennement : échanges intergénérationnels lors des mercredis jeunesse, échanges de savoir maths,… 83.3 % des adhérents habitent à Bourges et 52.5 % d’entre eux vivent dans les quartiers prioritaires du Contrat de Ville. 23 % des adhérents vivent dans le secteur rural du département. Notre ancrage dans le quartier est toujours aussi présent. Les échanges interculturels du Réseau continuent d’être une vraie richesse pour les adhérents qui viennent de différents quartiers ou qui ont des origines différentes.

Perspectives 2019

En 2019, nous allons continuer à travailler sur le groupe jeunes pour, d'une part l'élargir et, d'autre part, fidéliser les membres du groupe existant. Nous restons vigilants pour une meilleure mixité sociale, clef de l'équilibre de l'association. Nous avons un besoin urgent de bénévoles qui acceptent davantage de s'engager collectivement et, si possible, dans la durée. Nous avons le souci de toujours améliorer notre communication pour rendre le RERS plus visible et pouvoir compter sur de nouveaux bénévoles.

L'information

Réseau Mag

Le mensuel Réseau-Mag est élaboré par un groupe d’adhérents. Il annonce les événements du mois, raconte les moments partagés et donne des informations sur la vie du RERS. Le mensuel est diffusé par mail aux adhérents et aux partenaires. Il est aussi diffusé par papier aux adhérents n’ayant pas d’adresse mail ainsi qu’aux structures partenaire du quartier.

Cette semaine au Réseau

Tous les lundis, la coordinatrice diffuse un mail à l’ensemble des adhérents afin de les informer des échanges prévus

Appel téléphonique hebdomadaire

Chaque semaine, un salarié téléphone à une dizaine d’adhérents pour prendre de leurs nouvelles. Il s’agit d’entretenir un lien social et humain, de veiller au bien-être de l’adhérent au sein de l’association, de faire émerger de nouvelles propositions d’offres et de demandes, tout en veillant au principe de réciprocité.

Site internet et réseau social Facebook

L’association dispose d’un site internet https://rers-bourges.org/ qui présente son fonctionnement et ses actions. Il est alimenté par les référents des pôles et les membres de la commission communication. L’association (RERS de Bourges), le pôle RIVAGE (Rivage), la promeneuse du net (Claudia de Rivage) et MVE aux Gibjoncs (MVE aux Gibjoncs – RERS) disposent d’une page Facebook. Celles-ci sont alimentées par les référents des pôles et la coordinatrice.

Repas partagé entre professionnel

Organisé à l’initiative du Centre Social de la chancellerie, chaque premier lundi du mois, un repas entre professionnel, est proposé. À tour de rôle les structures qui sont en capacité de le faire, accueillent les partenaires des quartiers Nord. L’objectif de ces rencontres est d’échanger sur les structures et leurs actions afin de mieux se connaître pour mieux orienter les publics.

Après-midi partenaires

Fin 2018, nous avons commencé à organiser une nouvelle manière d’informer nos partenaires de nos actions. Début janvier 2019, nous avons invité l’ensemble de nos partenaires à venir découvrir ou redécouvrir le Réseau. Cela a été l’occasion d’un agréable temps d’échanges. Cette invitation sera renouvelée chaque année.

La transversalité

Organisée en 3 pôles d’activité, la transversalité est une des forces du Réseau.

Il s’agit, par le biais de la coordination, de proposer des liens, des passerelles entre les actions. Cette transversalité ne doit tout de même pas faire oublier la spécificité de chaque pôle mais bien apporter une aide, un soutien pour les professionnels et les salariés. Elle permet aussi un lien et un éventail d’échanges plus larges pour les adhérents et habitants. Chaque année, un tableau récapitulant toutes les actions est travaillé en équipe afin que la transversalité puisse être exercée au bénéfice des adhérents et des habitants. 


Accueil du public 

Chaque salarié accueille les adhérents, le public, les professionnels et les partenaires. Cette organisation permet de faire connaître les missions et les actions de chacun.

Réunions d’équipe, de coordination

Chaque lundi, l’équipe se retrouve pour faire un point sur la semaine écoulée et sur celle à venir. L’objectif de cette rencontre est de faire du lien entre les pôles, déceler les difficultés, faire coïncider les agendas à la vie du Réseau. Les réunions de coordination se déroulent 1 fois par mois en présence de l’ensemble de l’équipe et de deux administrateurs. Elles sont menées par la coordinatrice. Elles ont pour but de partager et d’échanger sur les projets et les actions à venir. Ces temps sont importants pour prendre du recul et avoir une vision globale de l’association.

Concertation

Fin novembre, un après-midi, comme chaque année, a été dédié aux attentes des adhérents pour l’année 2019. Trois idées directrices ont été exprimées, autour desquelles tous les acteurs de l’association seront invités à participer : la gastronomie, les sorties et la fête. Pour le moment, un groupe d’adhérents s’est formé pour organiser des sorties tout au long de 2019. Une sortie à la mer sera organisée en mai 2019 , une sortie à Paris en juin 2019 , une sortie en juillet à Ouradour sur Glane et une sortie en septembre dans le Massif Central. Ces sorties sont toujours organisées dans le principe de l’échange de savoir : recherche, organisation, …  Exemples d’actions transversales Le carnaval des quartiers Nord est une action menée au Réseau conjointement par le pôle MVE et le pôle RIVAGE. Pour l’édition 2019, le pôle Échanges a complété l’équipe. Les pique-niques de l’été sont une action menée aussi par MVE et RIVAGE Depuis octobre, la nouvelle salariée en charge du Pôle MVE a mis en place l’installation hebdomadaire d’un barnum d’accueil à proximité du centre commercial puis à Cap Nord en direction des habitants du quartier des Gibjoncs. L’aide apportée à cette action par l’adulterelais référent du Pôle Échanges a rapidement démontré l’impact de sa présence dans sa mission de lien social et « d’aller vers ». Sa connaissance du quartier des Gibjoncs et de ceux qui y vivent est un atout indéniable, tant pour faire découvrir l’existence du RERS que pour tisser du lien avec les habitants.
Maintenant que l’équipe est complète, ce travail de transversalité commence à porter ses fruits, ce qui représente un réel apport pour l’organisation.

La formation

Il est important que bénévoles et salariés se forment régulièrement afin de consolider, d’ouvrir et de pérenniser leurs compétences et leurs savoir-faire. La formation est partie intégrante de la politique de développement du RERS. 



Les commissions

Commission d'accueil

En 2018, la commission accueil s'est réunie six fois. Y ont participé d'une façon régulière, une administratrice référente, un salarié de chaque pôle et trois adhérents. Comme nous pensons que l'accueil est l'affaire de tous, en début d'année, nous avons lancé une invitation à venir nous rejoindre autour d'un petit-déjeuner, sans grand résultat. Dans l'accueil, il est important d'écouter l'autre, nous avons donc mené plusieurs séances sur l'écoute. Ensuite, avec l'aide d'une salariée formée dans le domaine, nous avons commencé une réflexion et un échange sur les compétences psycho-sociales. Pour l'instant deux thèmes ont été abordés savoir résoudre les problèmes et savoir gérer ses émotions.

Perspective : L'année 2019 sera consacrée en partie à la poursuite de cette réflexion.

Commission Communication

La commission s’est réunie 9 fois au cours de l’année 2018. Les membres se sont réunis à la demande, en fonction des besoins en communication de l’association. Ils ont mis à jour les outils existants, et envisagé de nouveaux visuels pour nos événements, sous la forme de chasubles. Ils ont créé des cartes de visite en version papier et numérique pour chacun des acteurs de l’association. Une affiche générale de présentation des échanges et un flyer ont été conçus. Ils ont pu être diffusés grâce à l’organisation d’une campagne d’affichage et de dépôt régulière dans différents lieux de la ville. Depuis le mois d’octobre, un bénévole de l’association est chargé de tenir l’agenda sur le site internet. La coordinatrice insère le Réseau Mag chaque mois sur le site internet du Réseau. Les membres de la Commission se sont formés à ces tâches.

Perspective 2019 : Les membres de la commission continueront de se rencontrer en fonction des besoins de l’association. Le projet de chasuble est toujours à l’étude. De plus, il apparaît nécessaire de préparer les outils d’une campagne complète de communication pour 2019.

Commission Fichier
Depuis janvier 2018, la commission Fichier, composée d’un salarié et de trois bénévoles, se réunit tous les mardis matin. Les tâches effectuées lors de ces rencontres sont : - Enregistrement des nouveaux inscrits dans les fichiers (numériques et papier) - Mise en place du nouvel outil numérique MONA : découverte, personnalisation, enregistrement des données, familiarisation de l’outil,… - Mise à jour des adhésions - Création d’un nouvel échange collectif : l’informatique chaque jeudi matin - Mise en place des médiations pour les nouveaux échanges (recherche d’offres et de demandes, appels téléphoniques des médiateurs, mise en relation entre le médiateur, l’offreur et le demandeur).

Perspectives 2019 : - Consolider et étoffer l’équipe de la commission pour permettre une bonne mise en place des échanges de savoirs - Utiliser le nouvel outil numérique « Mona » permettant la centralisation de toutes les données concernant les adhérents et les échanges.

Commission Réseau Mag Les membres de la commission se réunissent tout au long de l’année en général le premier mercredi matin de chaque mois à l’exception du mois de juillet, la publication étant conçue en juin pour deux éditions (juillet et août). Chacune des onze rencontres a réuni une moyenne de 10 personnes (entre 6 et 14 participants).

Chaque publication résulte d’un travail de toute une équipe : recueil d’informations, réalisation de la maquette, coordination, illustration, relecture et corrections, impression et distribution. Au cours de chaque réunion, des informations générales sont échangées entre les participants, émanant directement de l’association ou d’autres structures des quartiers nord susceptibles d’intéresser les Rézoteurs.

Sont ainsi diffusés chaque mois : les temps forts de l’association, un calendrier récapitulatif des échanges, une mise en valeur de notre quartier, la vie du Réseau avec toutes les informations relatives aux 3 pôles (Échanges de Savoirs, Rivage et Mieux Vivre Ensemble aux Gibjoncs). Il est aussi mentionné diverses informations extérieures ayant un lien avec nos adhérents ou annonçant des événements devant se dérouler au cours du mois.

Le Réseau Mag consacre également une place à l’écriture. Chaque adhérent peut à sa convenance s’exprimer, donner son ressenti sur un échange, partager un coup de cœur ou émettre des questionnements. Les photos ont pris une place d’honneur, elles sont choisies et insérées pour illustrer fidèlement textes ou interviews.

Des propositions de sorties, culturelles, nature, randonnées, découvertes en tout genre ou spectacles, dans ou hors du département, sont évoquées soit en réponse à des attentes exprimées soit suggérées par les adhérents. Les budgets nécessaires à la réalisation des sorties hors département sont élaborés et soumis à l’avis du Conseil d’Administration pour une aide éventuelle. Un ou une responsable de la sortie est désigné(e) ou volontaire. Celui/celle-ci veillera à la mise en œuvre du projet, à la recherche de tous les renseignements matériels nécessaires, aux conditions de covoiturage, au bon déroulement de l’action et à son compterendu. Les échanges du mois à venir sont examinés, les offreurs éventuels, les dates et les lieux en sont donnés.

Temps fort de l’année : la modernisation de notre Réseau Mag. Le numéro spécial, fait en temps réel lors de la fête des 20 ans de l’association et la motivation de notre jeunesse, a permis de mettre en place un nouveau design plus actuel et plus lisible. Chaque édition évolue permettant aux adhérents de recevoir un mensuel attractif.

Perspectives 2019 : - Poursuivre la modernisation - Recueillir des paroles d’adhérents pour permettre à tous de s’exprimer. - Mettre en avant les « coups de cœur » de chacun et ouvrir les temps de paroles - Mettre en avant les échanges individuels

Commission Échanges

Les membres de la commission se réunissent depuis le mois de juin en général le deuxième jeudi après-midi chaque mois. Chacune de ces 7 rencontres a réuni une moyenne de 6 personnes. Cette commission avait perdu du souffle les années passées, elle a été remise en avant afin de soutenir le pôle échange et d’étoffer le Réseau Mag. Elle est centrée principalement sur 4 éléments fondamentaux : les adhérents, les échanges, la réciprocité et le Réseau. Elle permet de donner une dynamique, d’aider à la mise en place de différents projets, de donner un temps spécifique aux adhérents et de concrétiser ainsi leurs échanges. Cette commission a réussi à maintenir certains échanges, à en créer une liste récapitulative pour améliorer le travail du fichier, à motiver individuellement les adhérents dans la réciprocité, à augmenter les demandes ou les offres collectives et individuelles, à soutenir les échanges en place ou à en faire émerger de nouveaux.

Chaque adhérent peut s’exprimer librement, donner son ressenti sur un échange, proposer une offre ou une demande, soumettre un projet, partager un coup de cœur ou émettre des questionnements.
Perspectives 2019 :Les objectifs pour 2019 seront basés sur la réciprocité, le recrutement des médiateurs, la personnalisation des échanges. Une attention toute particulière sera donnée aux adhérents (ex : anniversaire des doyens) afin de conserver le plus possible cet esprit familial qui nous est propre.

Partenaires

Le RERS, pour développer ses actions, s’attache en priorité à co-construire ses projets avec ses partenaires. Nos partenaires institutionnels (État, Ville, CAF, Conseil Départemental et Conseil Régional) nous apportent un soutien important, non seulement financier, mais également dans la conduite de notre démarche et de nos projets. Parmi ces partenaires, nous pouvons citer :

La Ligue de l’enseignement de Bourges : elle est restée fidèle à sa mission d’accompagnement des associations. Les membres de l’association et les salariés peuvent participer à des formations gratuites.

Le centre social de La Chancellerie : Initié par le Centre Social, le RERS a participé activement à l’action Blablathé. Le Centre social relaie des actions de l’association et est lieu d’accueil pour le Thé Parents d’Ados proposé par le pôle Rivage.

L’EHPAD Antoine Moreau : Des modifications dans le fonctionnement des activités survenues à l’issue du changement parmi le personnel de direction et d’animation ont eu des répercussions sur le contexte de notre partenariat qui ne répondait plus à nos modes d’action. Avec regret, nous avons préféré ne pas renouveler notre collaboration.

L’école maternelle des Pressavois : un partenariat créé pour permettre un temps d’échanges parents-école. L’école primaire du Grand Meaulnes : un partenariat créé afin de présenter chaque trimestre, aux familles, les actions du pôle Rivage.

France Loire : notre bailleur avec lequel nous cherchons une solution de relogement.


L’Épicerie Solidaire : par le biais du pôle Rivage, l’Épicerie solidaire est un partenaire important pour l’association. Le pôle MVE a aussi établi un solide partenariat et a notamment proposé des échanges culinaires pour les bénéficiaires de l’épicerie et les adhérents du RERS.

Accueil et promotion : « Quand l’écrit prend la parole » En réponse à la proposition d’Accueil et Promotion de participer au concours régional « Quand l’écrit prend la parole » prévu en mars 2019 en public, des adhérents se retrouvent régulièrement au Réseau au sein d’un atelier de lecture à voix haute pour préparer cette rencontre

Le foyer de jeunes travailleurs Tivoli initiatives : Le RERS a notamment participé pour la 3ème année consécutive à l’E-cité tenue au jardin des Prés-Fichaux le 2 juin 2018.

Régie de quartier / Recyclerie : Un partenariat a été mis en place pour le projet Recycl’eco tri « sensibilisation au tri des déchets » . Des animations sont proposées une fois par mois.

La Bibliothèque de rue : Un échange lecture, kamishibaï et origami a été offert à un groupe d’enfants de 6 à 11 ans ainsi qu’un échange cerfs-volants avec un pique-nique

La Maison de la Culture de Bourges : Elle nous a proposé en 2018 cinq spectacles à tarif réduit. Pour chaque représentation, 12 adhérents ont pu en bénéficier.

Mille lectures d’hiver : Par le biais du Conseil Régional, auteur de la conception du projet, nous avons accueilli en mars un acteur-lecteur à voix haute qui cette année, nous a fait voyager à travers le journal de l’écrivain Sylvain Tesson, moyennant gîte et couvert.

Sans oublier : les associations dynamiques et actives des quartiers Nord, le pôle Petite enfance du Centre Communal d’Action Sociale, le Contrat Local de Santé, la bibliothèque des Gibjoncs, le Comité des habitants de Bourges Nord, ainsi que l’Association pour les Clubs et Équipes de
Prévention, la Maison Des Adolescents, la médiathèque de Bourges, le centre social du Val d’Auron, le musée Estève et le musée du Berry, …

Nos partenaires financiers :

Les ressources humaines

Les bénévoles En 2018, une vingtaine de bénévoles ont participé activement à la vie du Réseau. Ils ont notamment pu contribuer à l’amélioration de l’accueil dans le cadre de la commission Accueil, à la réalisation de temps forts de l’association (Fête des associations, Assemblée Générale, Repas de Noël …), aux sorties Famille du pôle RIVAGE, à la création mensuelle du Réseau Mag et au fonctionnement global de l’association. Par leur implication, ils permettent au Réseau de maintenir son éthique de co-construction des actions entre salariés et bénévoles. Cette année, nous comptabilisons 1518 heures de bénévolat ce qui représente 0.83% Équivalent Temps Plein (ETP).

Analyse : Le mode de bénévolat a évolué. Les bénévoles souhaitent moins s’engager sur le long terme et préfèrent s’investir en fonction de leur envie, leur besoin, leur disponibilité… Ce nouveau mode de bénévolat est à prendre en compte dans le fonctionnement du Réseau.

Perspective : Un travail doit être mené en 2019 pour trouver des adhérents souhaitant s’impliquer davantage dans la vie de l’association, notamment sur le pôle Echanges de Savoirs.

Le Conseil d'Administration

En 2018, les membres du conseil d’administration ont choisi un fonctionnement collégial, plus en cohérence avec l’éthique du Réseau. Les administrateurs se sont répartis les tâches en tandem : référents par pôle, par commission, référents pour chaque salarié, référents pour les relations avec les partenaires,… Toutes les décisions sont prises en collégialité, chacun est co-responsable du fonctionnement et de la politique de l’association. Le RERS continue de se développer. De ce fait, le conseil d’administration se réunit chaque mois afin de permettre à tous d’avoir un suivi régulier des actions et de prendre des décisions rapides. Ce mode opératoire demande un investissement important.

Les membres du Conseil d'Administration Collégial

Bernadette SERRA
Jacqueline CHAMPAUX
Jean-Marie PETIT
Laurence CHAGNON
Amélie DEMANGEOT
Sophie CHAPIER
Marie SCHNEIDER
Martine CHARTENDRAULT
Michel SERRA
Philipe FREREJOUAN

En plus des membres du CA, généralement bien impliqués dans les échanges et la vie de l’association, un noyau régulier de bénévoles participe activement à la vie du Réseau et contribue à la dynamique de l’ensemble. Il s'agit d'un véritable appui  pour le RERS.

Les salariés

Sans l’investissement de cette équipe de salariés jeunes et dynamiques, le fonctionnement de l’association serait impossible. Ils permettent une réflexion de bonne qualité, une analyse des situations, de l’environnement et contribuent à la dynamique et aux idées de perspectives d’avenir.

Bonjour, je m’appelle Bachir. J’offre les jeux de société et je demande l’informatique.

Bachir est le référent et médiateur du pôle Lien Social - Echanges de savoir au sein du RERS. Il assure notamment la mise en relation des offreurs et demandeurs, l’animation des temps comme la permanence du mardi et facilite la mise en place de différents échanges et des différentes rencontres.

Bonjour, je suis Nicolas. J’offre les bases en informatique et je demande à apprendre à cuisiner bio, pas cher et bon.

Médiateur social, je suis le référent du pôle Mieux Vivre Ensemble aux Gibjoncs. J'accompagne les habitants et les professionnels du quartier dans l'amélioration du "Vivre Ensemble".

Bonjour, je suis Claudia , j’offre la couture et je demande l'anglais.

Référente du Pôle RIVAGE, Claudia est animatrice sociale. Elle intervient, auprès des familles des quartiers Nord, dans leur questionnement autour de la parentalité. Elle anime aussi des échanges avec nos différents partenaires : Epicerie Solidaire, Ecole,...

"Hello ! Je suis Adeline, j’offre le tricot en aiguille circulaire et je demande à savoir faire la pâte feuilletée"

Coordinatrice des 3 pôles de l’association, sa fonction consiste à assurer la transversalité et l'harmonisation des trois pôles, la gestion, l’administration, le développement des projets avec les différents partenaires, dynamiser et créer de nouvelles actions au sein du RERS.

Je suis Aurélien , j’offre .... et je demande...

Pour le pôle RIVAGE, Aurélien propose, en sa qualité de psychologue, des accompagnements individualisés et des rencontres parents enfants (échanges entre parents, sortie famille,...).

Les stagiaires

Malgré le manque de place dans les locaux, nous souhaitons maintenir l’accueil de stagiaire. Cette décision est cohérente avec notre mission d’éducation populaire et constitue une réelle richesse pour l’équipe en terme d’apport professionnel.

Rapport d'activité 2017

Rapport d'Activité 2016